5 fausses croyances en cosmétiques  

Une peau grasse n'a pas besoin de crème hydratante

FAUX : L’étape à ne jamais sauter ! Cela peut sembler contre-intuitif mais une peau grasse nécessite, elle aussi, une crème hydratante pour garder un bon équilibre. Si vous n'hydratez pas votre peau grasse, elle produira, à long terme, plus de sébum pour compenser ce manque d’hydratation, créant ainsi un cercle vicieux.  En revanche, comme une peau grasse est plus sujette à l'acné et aux points noirs, il est indispensable de trouver une crème hydratante qui apporte la juste dose d’hydratation, sans obstruer les pores. Pour cela, nous recommandons une crème hydratante légère, non comédogène, qui pénètre rapidement sans fini gras, comme notre SOIN JOLI TEINT LÉGER BIO.

SOIN JOLI TEINT LÉGER BIO

 

Plus j'exfolie, plus ma peau sera lisse et lumineuse ! 

FAUX : Chez Apicia, nous sommes de grands adeptes de l'exfoliation, mais à la bonne fréquence et avec le bon produit. Si vous exfoliez trop fort (avec un produit non adapté) ou trop souvent, vous risquez d’abîmer l’épiderme et donc de rendre la peau plus fragile et plus sensible.
Nous recommandons une exfoliation 1 à 2 fois par semaine (car la peau a besoin de temps pour se régénérer) en suivant les principes suivants : 

Peaux normales, mixtes ou grasses : 2 fois par semaine en alternant exfoliation chimique (avec notre MASQUE DETOX PURIFIANT ET LISSANT BIO), et exfoliation mécanique (avec notre EXFOLIANT DOUX VISAGE BIO).

Peaux acnéiques : 1 jour sur 2 avec un exfoliant chimique (MASQUE DETOX PURIFIANT ET LISSANT BIO).

Peaux sèches ou peaux sensibles : 1 fois par semaine avec un exfoliant chimique (MASQUE DETOX PURIFIANT ET LISSANT BIO).

La règle d’or ? Toujours appliquer un masque nourrissant et hydratant, comme notre MASQUE ULTRA RÉCONFORTANT VISAGE BIO, juste après une exfoliation pour aider la peau à récupérer. 

 

J'ai de l'acné parce que je ne me lave pas bien le visage

VRAI ET FAUX : Ne pas bien se laver la peau ou ne pas la laver du tout peut alimenter le problème. Cependant, un mauvais nettoyage n’est jamais la cause de l’acné, qui prend racine dans une production excessive de sébum (liée principalement à des changements hormonaux)  et l’obstruction des pores, entraînant une prolifération bactérienne et une inflammation de la peau. Pour cette raison, en plus d'une routine de nettoyage ultra douce pour éviter le cercle vicieux “décapage de la peau - surproduction de sébum par la peau pour compenser” (double nettoyage avec une huile démaquillante de qualité comme notre HUILE DÉMAQUILLANTE ÉQUILIBRANTE BIO  et un nettoyant doux comme notre GELÉE NETTOYANTE PURIFIANTE BIO), nous recommandons l’application bi-quotidienne d’un sérum régulant le sébum et limitant l’inflammation, comme notre SÉRUM SÉBORÉGULATEUR BIO, une exfoliation (chimique) régulière avec notre MASQUE DETOX PURIFIANT ET LISSANT BIO, et une réduction de l'inflammation depuis l'intérieur avec une cure de 3 mois de propolis (avec par exemple nos AMPOULES DE PROPOLIS).

 


Un sérum est une perte d'argent

FAUX : Les sérums sont des formules hautement concentrées qui ont une action ciblée.  Ils pénètrent rapidement et profondément, tout en délivrant des actifs efficaces en forte concentration. Ils traitent des problématiques cutanées spécifiques, qui peuvent concerner tous les types de peaux (contrairement aux crèmes hydratantes qu’il faut choisir en fonction de son type de peau). Ils constituent un très bon moyen d'ajouter un boost supplémentaire à votre routine, en plus d'une crème hydratante. Cependant, tous les sérums ne sont pas égaux. L'efficacité d'un sérum dépend de ses ingrédients actifs, de leur biodisponibilité, et de leur concentration. Pour déterminer le meilleur sérum pour vos besoins, assurez-vous de toujours bien comprendre les ingrédients et vérifiez que les propriétés avancées soient prouvées par des études scientifiques !


Les soins "naturels" sont peu efficaces

FAUX, au contraire ! : 

Les soins bio sont plus nutritifs et plus efficaces sur le long-terme. Les ingrédients bio renferment davantage de nutriments fondamentaux pour la peau, et ne contiennent pas les ingrédients chimiques de la cosmétologie classique qui, certes, peuvent avoir un effet court-terme “wahou” factice , mais qui, sur le long-terme, en dehors de la dangerosité potentielle qu’ils représentent pour notre santé et l’environnement, assèchent et dénaturalisent la peau.

Les soins bio sont également mieux assimilés par la peau. Ils sont  « biodisponibles », à savoir qu’ils présentent une affinité totale avec les constituants naturels de l’épiderme et sont donc mieux assimilés, limitant également les risques de réaction, notamment pour les peaux sensibles. 

Enfin, contrairement à la cosmétique traditionnelle, les soins bio sont exempts d’ingrédients inertes ou pire, issus de la pétrochimie ou potentiellement dangereux pour la santé. La cosmétique bio n’est pas toxique pour notre corps, et ne rejette pas ces constituants chimiques dans la nature.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés